Samedi 24 novembre
à 15 heures

Dimanche 25 novembre
à 13 heures ou à 16 heures

« Un voyage dans la science, en partant du « moteur qui perd de son poids »
par Ron Cottam, professeur à la VUB

prérequis :
Etre prêt à questionner les idées reçues qui forment la base de ses propres pensées

public : à partir de la rhéto

max. 15 personnes

durée : 2 heures (1h.30 initiation+ échanges, questions)

lieu : Vert Galant, place communale, Beauvechain

PAF : 2€

 

Descriptif :

Il y a de bonnes raisons à soutenir que de l'ordre d'une fois par siècle il arrive à la science (ici j'utilise 'science' comme terme général, au lieu de son sens courant et considéré 'vrai', de 'Science') un changement brusque de paradigme central. Ces changements sont normalement précédés par des observations irréfutables qui contredisent le point vu couramment accepté comme 'vrai'. Les observations astronomiques de Galilée, Bruno etc…, fournissent un bon exemple de ce phénomène;  également les recherches autour de la «  catastrophe ultraviolette » ' à la fin du 19ème siècle, qui a mené à l'introduction de la Physique Quantique (PQ).

Je considère les questions et investigations de Claude comme un bon exemple de ce processus précurseur d’un changement, dans la même tradition de Galilée/Bruno, et de Einstein/Rayleigh etc… et de Picasso - dont les peintures cubistes mettent en évidence la même réévaluation du temps et de l'espace que fait la physique quantique.

Par conséquent, je proposerais de partir du ‘gyroscope de Claudepour aborder cette question plus vaste et plutôt philosophique, qui si je ne me trompe, était bien plus importante pour Claude : est-ce que La Science ‘sait déjà tout’ (vu spécialement, par exemple, qu’elle élimine FORMELLEMENT ‘la vie’ de ses considérations !), ou est-ce que nous sommes au bord d’un nouveau changement de paradigme ? (je crois que mon point de vue personnel est assez clair ici !). En passant, je dirais que même si ce sujet est apparemment‘très philosophique’, il va bientôt avoir des conséquences énormes. (En passant, il vaut peut-être la peine de dire que mes propres recherches universitaires visent l’établissement des critères pour fabriquer des ‘objets’ réellement vivants).

 

INSCRIPTIONS : votre nom, le nom de l’atelier, l’heure et le jour choisis à kira.rahir@skynet.be
Une confirmation suivra.

Si vous êtes amenés à vous désister, ayez l’obligeance de nous en informer, le nombre de place étant limité. Merci

Cliquer pour une vue détaillée...